L’Alsace et Les camions itinérants : du coiffeur au réparateur ambulant

Dans la campagne Alsacienne, de nouveaux commerces itinérants voient le jour, comme New Hair Arsene ou Technicien iTruck. Leur point commun ? Ils n’ont aucune marchandise à vendre à bord de leurs véhicules, mais des services à offrir, depuis quelques mois, aux habitants de territoires ruraux.

Depuis avril, Maxime et son salon de coiffure roulant parcourent 15 kilomètres tous les mercredis, pour se rendre dans le petit village de Hunspach. Son objectif ? Pallier au manque d’offres sur ce territoire rural, et proposer aux 653 habitants ses services de coiffeur. Avec simplement 30 minutes d’installation pour avoir accès à tout ce dont il a besoin – arrivée d’eau, chauffage et électricité.

Ses déplacements et sa présence dans le village permet de supprimer tous les inconvénients d’un salon de coiffure ordinaire : lui et ses clients ne sont pas dérangés par la sonnerie d’un téléphone, et s’occuper d’un client à la fois permet aussi à Maxime et ses clients de discuter réellement et de créer un lien social.

Le seul salon de coiffure étant à une dizaine de kilomètres, les habitants sont ravis d’accueillir Maxime :

« Moi qui suis infirmier libéral (…) cela me permet de gagner du temps, faire ça avant ma tournée, après ma tournée, entre deux patients »

habitant de Hunspach, propos receuillis par francetv info

A seulement quelques kilomètres de là, un autre commerce ambulant s’installe sur le parking d’un supermarché : l’iTruck, le réparateur de smartphones ambulant, qui arrange bien les clients du magasin, qui ont la possibilité de faire leurs courses alors que leur téléphone est en réparation, leurs faisant gagner un temps considérable.

« Il y a un vrai désert de services liés au numérique. Le truck permet effectivement de pallier à ça. »

Vladimir Oswald, Dirigeant d’iTruck (propos receuillis par francetv info)

Pour le dirigeant, Vladimir Oswald, ce centre de réparation nomade est plus rentable qu’un magasin statique, car il répond à une réelle et croissante demande. Ainsi, d’ici 5 ans, il souhaite franchiser plus d’une centaine de camions.

Source (reportage et photo) : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/commerces-reparations-coiffeurs-zoom-sur-les-camions-itinerants_4783285.html https://www.20minutes.fr/high-tech/2452299-20190215-strasbourg-itruck-rescousse-sauver-telephone-coup-panne

Étiquettes

Cela pourrait vous intéresser

LA PAUSE RURALE DE JOEL GIRAUD : Aujourd’hui, la lutte contre l’artificialisation des sols

La nouvelle « Halle Gourmande Saint-Pierre » inaugurée Clermont-Fd